______________________

"
Roches moutonnées au col de la Croix de Fer aux abords même du col (vue en direction du sud-ouest)
Les stries indiquent la direction d'écoulement de la glace et les gradins, dûs à l'arrachement de blocs par la glace, permettent de déterminer son sens (grosse flèche rouge). Il indique qu'à cette époque ("pléni-glaciaire" = maximum d'extension, du Würm) des glaces se déversaient par dessus le col, en provenance du massif des Sept-Laux et en direction de la vallée des Arves (Saint-Sorlin).
"

________________
______
Le col de la Croix de Fer est un large passage qui se situe pratiquement à l'endroit où la voûte du cristallin du massif des Grandes Rousses s'enfonce vers le nord sous sa couverture sédimentaire (sommet de l'Ouillon).
Le col même est ouvert dans les laves acides ("orthophyres"*) du Houiller. Il a été aménagé par le passage d'une langue de glacier qui a façonné ces roches, assez massives et homogènes, en leur donnant l'aspect bien connu sous le nom de "roches moutonnées".


RandoAlpes : extrait de "GEOL-ALP" (http://www.geol-alpes.com), par Maurice GIDON, 1998-2003